Archive for category Construction

Fondation de la maison

La réalisation de la fondation de la maison a été relativement simple. Il s’agit après tout d’un grand rectangle!

IMG_0525

Les murs de fondation ne sont pas de la hauteur normale de plus de 5 pieds car nous sommes assis sur le roc. Nous aurions pu creuser davantage mais nous aurions eu à dynamiter. Les semelles ont été protégées du gel par un isolation rigide.

IMG_0528La fondation a été protégée de l’humidité et des infiltration d’eau par une membrane élastomère. Un isolant rigide a également été installé tout le tour de la fondation. Read the rest of this entry »

No Comments

Image 3D de notre maison contemporaine

3D - SheffordIl faut probablement un peu d’imagination pour voir de quoi aura vraiment l’air notre maison contemporaine dans la forêt, mais cette image en 3D est ce qui se rapproche le plus pour l’instant. Cette image nous a premièrement servi à visualiser l’aspect extérieur de la maison, mais aussi à simuler l’ensoleillement à différentes heures de la journée et à différentes journées de l’année. Nous avons utilisé le logiciel Sketch-up de Google pour faire ça.

La vue que nous avons présentement représente l’arrière de la maison et qui a une orientation plein sud. La rue se trouve de l’autre coté, au nord. La terrasse fait toute la longueur de la maison (78 pieds x 12 pieds) et est pratiquement entièrement recouverte par un avancé de toit en porta faux qui nous gardera à l’abri des intempéries. De plus, l’avancé nous protègera du soleil pendant l’été mais laissera passer le soleil quand l’hiver sera venu.

Il y a d’immenses portes patios (plus de 50 pieds de long!) du coté sud, mais la fenestration sur les autres murs est beaucoup plus réduite. Le climat québécois oblige…

Nous n’avons toujours pas déterminé le revêtement extérieur, mais nous hésitons présentement entre un bois (possiblement du cèdre ou du pin torréfié) et des panneaux de fibro-ciment blancs. Pierre nous suggèrent de mettre du bois et de ne pas le protéger afin qu’il grisonne naturellement. On n’est pas convaincu pour l’instant. Il s’agit probablement d’une approche contemporaine, écologique et sans entretien, mais nous avons des craintes… Surtout au niveau de la revente. Déjà que l’architecte contemporaine n’est pas pour tout le monde! D’un autre coté, il faut probablement faire l’exercice au complet tant qu’à y être. C’est à suivre.

Dans un autre billet je vais présenter le plan intérieur de la maison. On est pas mal content du résultat de ce coté là aussi. Read the rest of this entry »

No Comments

Scier son bois avec un moulin portatif. Est-ce possible?

IMG_0489Lorsque j’ai fait abattre les arbres sur le terrain l’automne dernier, j’ai conservé une trentaine de billots d’environ 12 pieds de long pour en faire du bois d’ébénisterie. Le concept ici était de garder une partie du bois franc coupé pour construire la maison afin de se chauffer,  mais surtout d’en réutiliser une partie pour en faire des meubles. Il y a un aspect très écologique à ce projet car nous évitons le transport du bois et nous utilisons au maximum les ressources du terrain. Il devrait normalement aussi y avoir un aspect économique intéressant, mais pour l’instant je n’en suis pas convaincu. Il faudra probablement vendre du bois à un ou des ébénistes pour rentabiliser l’expérience. À suivre….

Nous avons pris deux jours à trois personnes pour débiter les 30 billots. Nous avons de l’érable à sucre, du frêne et du chêne rouge.

Nous n’avons toujours pas déterminé ce que nous ferons du bois une fois séché mais voici quelques idées qui nous trottent dans la tête :

  • Table de salle à dîner avec des bancs
  • Tables d’appoint pour le salon
  • Cadres, plinthes et portes
  • Meuble pour la télé
  • Lits
  • Bancs et table pour la terrasse
  • Comptoir de cuisine (bloc de boucher)

Je suis à la recherche d’un ébéniste qui pourra faire ces meubles. Encore une fois, il faudra qu’il soit près de la maison pour limiter le déplacement du bois.

Le moulin portatif fonctionne très bien et il est possible de faire des planches et des poutres de toutes les dimensions. Les petits vidéoclips ci-joints montrent ce moulin à l’œuvre. Nous avons trouvé ces travailleurs forestiers (François et Simon Ledoux) à proximité de notre terrain.

Le bois est présentement au séchoir à Cowansville où il séjournera à cet endroit un peu plus d’un mois pour atteindre environ 7% d’humidité.

L’expérience a été vraiment trippante et j’ai appris énormément sur le bois, les essences, les coupes ainsi que le processus de production du bois de meubles. Il est donc tout à fait possible de produire son propre bois d’ébénisterie, mais il faut probablement le faire par pur désir de se rapprocher de la nature et de respecter notre environnement car l’aspect économique est relativement faible.



, , ,

No Comments

Préparation du terrain

IMG_2711Nous avons avancé la préparation du terrain en vue de la construction de la maison au printemps 2010. Nous espérions pouvoir construire la maison avant l’hiver, mais à cause de problèmes avec la banque Scotia (lire : « ne jamais faire affaire avec cette banque »…), nous avons dû repousser les travaux de construction au printemps.

Au cours du mois de septembre, nous avons abattu une trentaine d’érables pour faire de la place pour la maison. Nous avons conservé une vingtaine de billots d’une longueur d’environ 12 pieds pour fabriquer des meubles. Le reste du bois a été coupé en longueur de 3 à 4 pieds pour en faire du bois de chauffage. Initialement, nous n’avions pas l’intention d’installer un foyer au bois dans la maison pour des raisons écologiques, mais étant donné la disponibilité quasi inépuisable de la ressource directement sur notre terrain, l’utilisation d’un foyer pour le chauffage devient un élément positif du point vue économique, et comporte également des aspects positifs d’un point vue écologique.

Construire sa maison sur le roc!

Tel que prévu, le roc était à seulement 2 pieds de la surface! Mais heureusement nous avons pu éviter le dynamitage en utilisant un gros marteau. La pelle et le marteau ont donc travaillé plus de 12 heures afin d’arriver à creuser le roc selon nos besoins. La bonne nouvelle c’est que le roc a servi à faire la route d’accès à la maison qui devait être soulevé de plusieurs pieds. Donc, le coût du marteau ($240/heure!) a été partiellement compensé par une économie sur le matériel nécessaire au rehaussement de la route. Ouf!

Voici quelques photos de terrain pendant ces travaux.

, , ,

No Comments

Choisir un architecte

1193246370_pierre_morency1Nous avons, au cours des dernières semaines, fait le « magasinage » des architectes. Je dis magasinage car choisir le bon architecte pour une maison de conception unique est probablement l’une des décisions les plus importantes que nous avons à prendre dans notre projet. Se lancer dans cette aventure avec un architecte qui n’a pas les mêmes préoccupations que nous, des goûts relativement similaires et une compréhension de nos objectifs financiers, pourrait mener rapidement à un désastre.

Le choix d’une maison contemporaine comme genre architecturale a aussi rendu la sélection de l’architecte un peu plus difficile. Nous ne voulions pas choisir une personne qui conçoit généralement des maisons de style architecturale conventionnel, et les architectes plus expérimentés avec le style contemporain ont la côte, sont peu disponible et charge la totale.

La difficulté était donc de trouver un architecte audacieux et créatif, mais surtout disponible et abordable. Plusieurs architectes qui auraient pu faire le travail n’était simplement pas disponible avant six mois pour travailler sur notre projet. Un délai que nous n’étions pas près à accepter. Nous avons eu des prix pour produire les esquisses, les plans préliminaires et d’exécution variant de $4000 à plus de $20 000. Les architectes qui demandaient le plus, appliquaient simplement une règle qui dit que les coûts des travaux d’architecture devraient être de l’ordre de 10% à 15%. Ce qui, selon moi, est excessif, voire abusif. Nous avons plutôt négocié sur la base de travail à faire en déterminant nos besoins réels en termes de plans et devis.

Nous avons finalement retenu les services de Pierre Morency, un architecte du plateau Mont-Royal, pas très loin de la maison et que nous connaissions déjà (sa fille Juliette est l’amie de notre fille Alexane).

Pierre est reconnu pour avoir construit un chalet avec des conteneurs (voir l’image) en Estrie. Son amour pour l’architecture moderne et audacieuse et palpable. Il est très créatif et ouvert d’esprit. Il aime explorer de nouvelles façon d’utiliser des matériaux, et aime particulièrement innover.

Nous avons fais une première visite ensemble sur le terrain pour évaluer le meilleur endroit pour positionner la maison, Nous voulons définitivement exploiter l’énergie solaire passive au maximum. L’orientation plein-sud du terrain nous aidera surement.

Prochaine étape ? Les esquisses.

,

No Comments