Posts Tagged arbres

Scier son bois avec un moulin portatif. Est-ce possible?

IMG_0489Lorsque j’ai fait abattre les arbres sur le terrain l’automne dernier, j’ai conservé une trentaine de billots d’environ 12 pieds de long pour en faire du bois d’ébénisterie. Le concept ici était de garder une partie du bois franc coupé pour construire la maison afin de se chauffer,  mais surtout d’en réutiliser une partie pour en faire des meubles. Il y a un aspect très écologique à ce projet car nous évitons le transport du bois et nous utilisons au maximum les ressources du terrain. Il devrait normalement aussi y avoir un aspect économique intéressant, mais pour l’instant je n’en suis pas convaincu. Il faudra probablement vendre du bois à un ou des ébénistes pour rentabiliser l’expérience. À suivre….

Nous avons pris deux jours à trois personnes pour débiter les 30 billots. Nous avons de l’érable à sucre, du frêne et du chêne rouge.

Nous n’avons toujours pas déterminé ce que nous ferons du bois une fois séché mais voici quelques idées qui nous trottent dans la tête :

  • Table de salle à dîner avec des bancs
  • Tables d’appoint pour le salon
  • Cadres, plinthes et portes
  • Meuble pour la télé
  • Lits
  • Bancs et table pour la terrasse
  • Comptoir de cuisine (bloc de boucher)

Je suis à la recherche d’un ébéniste qui pourra faire ces meubles. Encore une fois, il faudra qu’il soit près de la maison pour limiter le déplacement du bois.

Le moulin portatif fonctionne très bien et il est possible de faire des planches et des poutres de toutes les dimensions. Les petits vidéoclips ci-joints montrent ce moulin à l’œuvre. Nous avons trouvé ces travailleurs forestiers (François et Simon Ledoux) à proximité de notre terrain.

Le bois est présentement au séchoir à Cowansville où il séjournera à cet endroit un peu plus d’un mois pour atteindre environ 7% d’humidité.

L’expérience a été vraiment trippante et j’ai appris énormément sur le bois, les essences, les coupes ainsi que le processus de production du bois de meubles. Il est donc tout à fait possible de produire son propre bois d’ébénisterie, mais il faut probablement le faire par pur désir de se rapprocher de la nature et de respecter notre environnement car l’aspect économique est relativement faible.



, , ,

No Comments

Préparation du terrain

IMG_2711Nous avons avancé la préparation du terrain en vue de la construction de la maison au printemps 2010. Nous espérions pouvoir construire la maison avant l’hiver, mais à cause de problèmes avec la banque Scotia (lire : « ne jamais faire affaire avec cette banque »…), nous avons dû repousser les travaux de construction au printemps.

Au cours du mois de septembre, nous avons abattu une trentaine d’érables pour faire de la place pour la maison. Nous avons conservé une vingtaine de billots d’une longueur d’environ 12 pieds pour fabriquer des meubles. Le reste du bois a été coupé en longueur de 3 à 4 pieds pour en faire du bois de chauffage. Initialement, nous n’avions pas l’intention d’installer un foyer au bois dans la maison pour des raisons écologiques, mais étant donné la disponibilité quasi inépuisable de la ressource directement sur notre terrain, l’utilisation d’un foyer pour le chauffage devient un élément positif du point vue économique, et comporte également des aspects positifs d’un point vue écologique.

Construire sa maison sur le roc!

Tel que prévu, le roc était à seulement 2 pieds de la surface! Mais heureusement nous avons pu éviter le dynamitage en utilisant un gros marteau. La pelle et le marteau ont donc travaillé plus de 12 heures afin d’arriver à creuser le roc selon nos besoins. La bonne nouvelle c’est que le roc a servi à faire la route d’accès à la maison qui devait être soulevé de plusieurs pieds. Donc, le coût du marteau ($240/heure!) a été partiellement compensé par une économie sur le matériel nécessaire au rehaussement de la route. Ouf!

Voici quelques photos de terrain pendant ces travaux.

, , ,

No Comments